Un score remarquable
malgré un fort taux d’abstention

A l’issue du premier tour des élections municipales, Saint-Denis en Commun tient d’abord à saluer les électeurs et électrices qui, dans un contexte très particulier, se sont déplacés pour voter et pour soutenir notre projet. Ici, comme en France, l’abstention a progressé de 10 points par rapport aux dernières élections municipales (70% contre 58%) avec moins de votants en 2020 (14 295) qu’en 2014 (18 075) alors qu’il y a plus d’inscrits.

L’épidémie du Coronavirus a évidemment créé des conditions délétères pour le bon déroulement du scrutin. Cette crise sanitaire a déstabilisé les électeurs et électrices et conduit à une abstention record, en particulier dans les quartiers populaires. La décision du gouvernement de maintenir les élections dans ce contexte marque une double irresponsabilité : sanitaire, car elle a mis en danger les électeurs et électrices, les personnels et les élu.e.s qui ont assuré la tenue des bureaux de vote, et démocratique, car elle a biaisé le déroulement de ces élections locales. Dans ces conditions, nous saluons ceux et celles qui se sont déplacé.e.s et ceux et celles qui ont assuré le fonctionnement du scrutin.

Dans ce contexte, un des objectifs de Saint-Denis en Commun, qui était de ramener aux urnes de nombreux et nombreuses habitant.e.s qui s’en étaient éloigné.e.s, est devenu particulièrement complexe.

Malgré cette difficulté, après une campagne dynamique et combative, Saint-Denis en Commun, liste citoyenne soutenue par la France Insoumise, atteint un score remarquable de 18 % des suffrages exprimés qui la positionne en troisième place. Nos très bons scores dans plusieurs quartiers populaires l’illustrent, Saint-Denis en Commun est parvenu, en seulement quelques mois d’existence, à s’imposer comme une nouvelle force politique et citoyenne incontournable dans notre ville. Cette dynamique constitue un espoir pour l’avenir de notre ville populaire : elle nous donne des responsabilités. Face à la montée en puissance des forces politiques qui veulent changer la population à défaut de vouloir changer la ville, nous avons l’obligation de protéger ses habitant.e.s.

À l’avenir, notre ambition première  consiste à porter et défendre un nouveau projet pour Saint-Denis et ses habitant.e.s qui s’appuie sur la démocratie permanente, la révolution écologique et le bouclier social constitué par des services publics municipaux forts pour répondre aux urgences que la situation actuelle impose.

L’urgence sanitaire et sociale du moment nous oblige à prendre nos responsabilités et à demander le report du second tour des élections municipales pour ne pas mettre en danger nos concitoyen.ne.s et les personnels municipaux. En outre, nous appelons les habitant.e.s à suivre les consignes de protection sanitaire et nous apportons dans ce moment grave tout notre soutien aux personnels de santé.



Dionysiennes et Dionysiens en SOUTIEN
à Saint-Denis en commun

Toutes et tous habitant·e·s de Saint-Denis, de tous les quartiers, de toutes origines et de tous les métiers, ils et elles ont décidé de s’engager dans la campagne de Faire Saint-Denis en commun pour changer la Ville, pour une véritable transformation écologique, sociale et démocratique. En actes, pas simplement en discours.

Si vous voulez nous rejoindre, envoyez un message à contact@saintdenisencommun

Gladys ABATI,Katia ABBAS,Rachad ABDERAZEK,Abdramane ABDRAMANE,Samia ABED,Ismahel ABIBI TOUATIT,Gilbert ADELAIDE,Léon ADOU,Hanane AFIFI EL DIB,Nassima AFROUNE,Wilfrid AGODOR,Rehab AHMED,Sorboth AHMOD,Ourdia AIBECHE,Walid AISSA,nadia AIT ABBA,Nora AIT AOUDIA,Françoise AKAKPO,Yolaine ALCEE,Farida ALIM,Nora ALLAL,Sonia ALOUAROY SERAIA,Fatima ALPHATE,luckner ALTINE,Mokrane AMGHAR,Ouarda AMICHE,Bilel AMMOUR,Mohamed AMMOUR,Mustapha AMMOUR,Nelly ANGEL,Corinne ANGELINI,Akim ANIOUAT,Raphaëlle ANTCZAK,Raymond AROQUIADASSE,Christine ASTIER,Danielle ASTIER,Laurence AUBERT,Michèle AUCHECORNE,Yasmina AYACHE,Zahra AZOUM,Mbahoua BACAR,Nathalie BADLOU,Assa BAGAYOKO,Bally BAGAYOKO,Bassanfa BAGAYOKO,Daouda BAGAYOKO,Djelika BAGAYOKO,Kady BAGAYOKO,Mamadou BAGAYOKO,Myriam BAGAYOKO,Naminata BAGAYOKO,Ousmane BAGAYOKO,Yaya BAGAYOKO,Fatoumata BAH,Mariama BAH,Mohamed BAHATI,Naziha BAHRI,Fanta BAMBA,Fanta BAMBA,Ibrahim BAMBA,Idrissa BAMBA,Fadima BANGOURA,SŽébastien BANSE,Dhiel Waldner BANTSIMBA,Ferat BARA,Hayet BARHILI,Jawad BARZIK,Demba BATHILY,Dieneba BATHILY,Harouna BATHILY,Idrissa BATHILY,Ismaila BATHILY,Momar BATHILY,Oumar BATHILY,Djenaba BATILY,Ali BATTOUR,Marine BELENUS,Myriam/Sidahmed BELMAHDI/CARRE,Imane BELMAKI,Mohamed BEN MERIEM,Ayoub BEN YAMNA,Dounia BENABDESLEM,Sabrina BENARBIA,Soumaya BENBOUZIANE,Faïza BENMAKKAR,Soraya BENZEGHARI,Billal BERGHA,Sacha BERTHE,Alain BERTHO,Raphaële BERTHO,Harry BERTON,Jackie BERTON,Clarisse BIA BIANY,Charlotte BISSAKANANOUR,Sylvie BLONDEAU,Yoran BONNEAU-LANDRAIN,Imane BORASSE,Ouahid BOUAJILA,Rabah BOUCHAIB,Mohammed BOUCHAREB,Karine BOUCHEREZ,Ouahid BOUDJILA,Zoubir BOUHAFS,Nassim BOUKHALFA,Zahia BOUMRAH,Steven BOURLET,Fatima BOUTIH,Jean BRAFMAN,Malka BRAFMAN,Samia BRAHMI,Rapha‘ël BREMONDY,Romain BUNOZ,Aurane BUZIN,Aminatou CAMARA,Dado CAMARA,Fennda CAMARA,Goundo CAMARA,Kadé CAMARA,Kadiatou CAMARA,Saloum CAMARA,Sanaba CAMARA,Yacouba CAMARA,Fernando CARREIRA,Hélène CASTEILLA,Houria CHABANE,Mariama CHABANI,Yasser CHAHID,Yousra CHAHID,Issam CHAIEB,Coline CHARPENTIER,Séverine CHAUVET,Houria CHETOUANI,Yamna CHETOUANI,Fatima CHIHI,Laila CHIKI KHARBACH,Fatima CHOUIKHAT,Biné CISSE,Maïmouna CISSE,Fousseynou CISSOKHO,Michèle COLLET,Johanna COME,Safiata CONDƒE,Armand COPPET,Simon CORNEL,Djenneba COULIBALY,Halima COULIBALY,Jennifer COULIBALY,Mory COULIBALY,Rama COULIBALY,Karen COUMBA,Hfissoiti COURTOUIS,Saskia COUSIN,Wilson DA GRACA ROBALO,Carole DA SILVA,Hélène DA SILVA,Marie Hélène DA VEIGA,Khady DABO,Danielle DANFHKA-CARON,Camille DANIEL,Florian DANIERE,Adilson DE ALMEIDA,Clovis DE ALMEIDA,Nadia DE ALMEIDA,Maria DE SOSA,Eric DELION,sylvie DELSART,Abdoulaye DEMBELE,Ali DEMBELE,Bintou DEMBELE,Denou DEMBELE,Kassan DEMBELE,Kassim DEMBELE,Maé DEMBELE,Oussoubi DEMBELE,Sekou DEMBELE,Yssa DEMBELE,Amel DERNANE,Fridgee DESROSIERS,Hassan DIAB,Sabrina DIAB,Sarah DIABATE,Fatime Fatoumata DIABY,Matrou DIABY,Mouhamed DIABY,Samah DIABY,Ali DIAKATE,Fatoumata DIAKHITE,Ali DIAKITE,Binta DIAKITE,Bouna DIAKITE,Fatouma DIAKITE,Tapa DIAKITE GASSAMA,Hadiratou DIAKITE,Ibrahima DIAKITE,Ibrahima DIAKITE,Mamadou DIAKITE,Moussa DIAKITE,Sidy DIAKITE,Sokona DIAKITE,Fatou DIALLO,Gaye DIALLO,Hadi DIALLO,Hassatou DIALLO,Nounou DIALLO,Salima DIALLO,Souleyman DIALLO,Boubou DIANKA,Cambossé DIANKA,Fatouma DIANKA,Hawa DIANKA,Idrissa DIANKA,Orkia DIANKA,Assita DIARISSO,Sendé DIARISSO, DIARRA,Brahim DIARRA,Idrissa DIARRA,Fatou DIARRASSOUBA,Safetou DIAWARA,Conchita DIEZ-SOTO-DIEZ,Sabilah DIFALLAH,Anta DIOP,Rokia DIOP,Sira DIOUMASSY,Murielle DIVRAND,Bibita DJALO,Salima DJELLAL,Christina DJELLOUL,Fousseynou DJIGO,Lassana DJIGO,Badiallo DOUCOURE,Bintou DOUCOURE,Sidi DOUCOURE,Djeneba DOUMBIA,Hawa DOUMBIA,Mat DOUMBIA,Françoise DOUZENEL,Arabiatou DRADHIOU,Fatoumata DRAME,Ismaël DRAME,Mohamed DRAME,N’Paly DRAME,Renée DUHAL,Félix DUMONET,Sandrine DUMONT,Jean DUMOUTIER,Muriel DYVRANDE,Chaynese ECHI,Soraya EDOUARD,Zohra EDOUARD,Cyrille EKAMBI MANGA,Karima EL BOUGHANEMI,Najia EL BOUGHANEMI,Moustapha EL MOUTTAKI,Ali ELHAD,Colin FALCONER,Abdel Malek FARES,Ahmed FARES,Hadjira FARES,Myriam FARES,Halifa FERRAH,Ally FOFANA,Amady FOFANA,Falikou FOFANA,Fatoumata FOFANA,Hamed FOFANA,Ismaïla FOFANA,Tidiane FOFANA,Yaya FOFANA,Régis FREDUAH,Simon FRENAY,José GABRIEL-PANDA,Boualem GACEB,Kolly GANDEGA,Pierre GARELLI,Nare GARY, GASSAMA,Chancel GATSONI-ETOUMOU,Kevin GATSONI-ETOUMOU,Munlène GATSONI-ETOUMOU,Samuel GEORGES,Abdelmalek GHANNAI,Latifa GHARBI,Nesrine GHARBI,Youssef GHARBI,Aurélie GIGOT,Claudie GILLOT-DUMOUTIER,Lydiane GINET,CŽécile GINTRAC,Christophe GIRARD,Anik GLOBA-MIKHAILENKO,Justine GOMIS,Nathalie GOMIS,Jean-Laurent GOODRIGE,Emmanuel GUEDES,Mohamed GUERRAICHE,Yacine GUEYE,Gwladys GUILLAUME,Denis GUILLIEN,André Filipe GUIMARAES,Mama GUISSA,Grégory GUITTER,Semy HADDADI,Bouchra HADJAJ,Jacqueline « Zaïna » HADJI,Houda HAMAMI,Anissa HAMMOUDI,Géraldine HAMPIAUX,Mohamed HANIFA,Mohamed HARA,Salah HASROUF,Mourad HASSANI,Saïd HASSANI,Philippe HAUMONT,Sylviane HAUSTAN,Christopher HELIES,Sandrine HERBAUX,Chloé HOROCH,Fatima HOUARI,Alexandra HUET,Vincent HUET,Mohamed IBRAHIM,Brahim Abdou IDBIHI,Malika IDIR BAGHLI,Bobenza IN GOMBO,Alain ITOUCHENE,Michel ITOUCHENE,Véronique IVARS,Quénie JEAN,SŽéverine KAKPO,Héloïse KALLAH,Abirami KANAGARAJAH,Alimata KANATE,Lassana KANOUTE,Habib KANTE,Mariame KANTE,Aminata KARAMOKO,Khadra KARHAOUI,Bintou KEBE,Hawa KEBE,Jarietou KEBE,Mamou KEBE,Aly Badra KEITA,Fanta KEITA,Mamadi KEITA,Roseline KEITA,Sall KEITA,Yasmine KERMECHE,Yanis KHAMES,Hassen KHELIFI,Hassiba KHEMAMIL,Tristan KIPRE,Abdoulay KOITA,Makandian KOITA,Sekou KOITA,Hervé KOKPA,Flora KONAN,Alassane KONATE,Daouda KONATE,Halima KONATE,karim KONATE,Nany KONATE,Ousmane KONATE,Souwenan KONATE,Zie KONATE,Ajara KONƒE,Seydou KONE,Rachida KORICHI,Wardia KOUKEN,Mach-houd KOUTON,Aminata KOUYATE,Sogona KOUYATE,Marie Jeanne KRAFFA,Nicolas KRAMEYER,Abathe KROZIZ,Kader KROZIZ,Ka•ïda KROZIZ,Mohand KROZIZ,Noémie KRZESINSKI,Jacky KUSAGBA ,Brendan KUSAGBA,Eloge KUSAGBA,Kongbo KUSAGBA,Oualiba LACHEHB,Jean-Luc LACHELARDE,Abdel-Malek LAKEHAL,Abdel-Malek LAKEHAL,Farid LAKEHAL,Medhi LAKEHAL,Salima LAKEHAL,Souad LAKEHAL,Soumya LAKEHAL,Adjera LAKEHAL-BRAFMAN,Jessy LANZERE,Kelly LANZERE,Boris LAROCHE,Michèle LARROUY,Yves LAVERNE,Melissa LEGRAND,Jacques LELIEVRE,Dosso LEMASSOU,Charles LEONCE,Jean LEONCE,Jeannine LHADJ-MOHAND,Samia LHADJ-MOHAND,François LONGERINAS,Anne LONGERINAS-ZWEIBAUM,Sthonia LOUIS,Mickaël LUIS,Sylwia LUKA,Herns LUPON,Eric LUZOLO MAVALA,Flora LUZOLO MAVALA,Rachel LUZOLO MAVALA,Yasmina Nirina MADI,Mohamed MAHROUGUI,Mamou MAKALOU,Mariama MAKALOU,Makeme MAKASSI,Sivakumar MAKHARATHIGAN,Elisa MAKISI NGAKA,Salima MAKISI NGAKA,Abdelmalek MALIK,Ibrahima MANE,Mamadou MANE,Mariama MANE,Mohamed MARA,Moussa MARA,Tenin MARA, MARCULLAC,Marie Laure MARIE-VIRGILE,Audrey MARIETTE,Jimmy MARKOUM,Eduardo MARQUEZ,Nouria MARZAK,Nicolas MATHEY,Fedlyne MATHIEU,Cloff MATONDO,Djenawelle MAYIMBI,Luyindu MAYIMBI,Safoine MBAE,Kadiata MBODJI,Youssra MEBARKI,Julien MECHIN,Bernard MEDAKRIA,Abderramane MEITE,Adams MEITE,Bintou MEITE,Ladji MEITE,Mariame MEITE,Massemo MEITE,Vamoussa MEITE,Vaz?? MEITE,Djouher MELLAS,Naima MELLAS,Nina MELLAS,Iunus MENDES,Midana MENDES,Marilina MENDES RAMOS,Madjid MESSAOUDENE,Ndraméo MESSAOUI,Sherazade MEZOUAR,samy MINDJA,Nohémy MINOS, MODIBO,Abdoulaye MODY BATHILY,Saïd MOHAMED,Sa•ïd MOHDEB, MOKANDO,Asmae MOKHTARI,Steven MONNE,Camelia MONTABORD,Sylvain MOURICHON,SP MPESIKISEMA,Kadiatou N’DIAYE,Oumy N’DIAYE,Marcel N’NKAKEY,Ahmed NADIRI,Aïcha NADIRI,Binta NDIAYE,Emmanuel Cocotier NDJEBAYI NGON,Mapassa NDOMBE,Landry NGANG,Aminata NIAKATE,Mahamadou NIAKATE,Khady NIANG NDIAYE,Drame NIMA,Isidore NKUNZUMWAMI,Emre ÖNGÜN,Odilis ORU,Mounir OTHMAN,Issam OUAHBAB,Saidia OUALA,Nazeha OUDAHMANE,Radi OULD KHAYI,Douniazed OULD MOHAND,Yahia OULLAMI,Rachida OURCHID,Chanez OUTERBAH,Barbara OUVRAY,Florence PAGARD,Julie PAGIS,Isabelle PELTIER,Gwendoline PENIN,Etienne PENISSAT,Wami Kevin PETNKEU,Sonia PIGNOT,Léa PITHON,Lydia PLANCY,Martine POUBLAN-BAYROU,Marc POULBOT,RŽémy PRAT,Marine PRATS,Pierre RABARDEL,Farida RAHAB,Sid REGUIC,Henriette RESET BESNARD,Samia RIAHI,Nadèje RICARD,Mathieu RICHARD,Christelle ROGERET,Martine ROGERET,Hubert ROLLINDE,Marguerite ROLLINDE,Guillaume ROUCHET,Abdelkrim SABOUNI,Touria SABOUNI,Rachid SABRI,Mamadou SACKO,Soumyela SACKO,Nadia SAFAR,Assa SAKO,Afif SALAH,Diouma SALCO,Yohan SALES,Sara SALHI,Mamadou SAMASSA,Makeme SAMASSI,Linda SAMI,Djenebou SAMOURA,Assita SANOGA,Karidja SANOGO,Maya SANOKHO,Dianke SAVANE,Patrick SAVONET,Alexandre SCHON,Guillaume SCHUBHAN,Jedjiga SEMAR,Ventura SEMEDO DE ALMEIDA,Yacouba SEMEGA,Samia SERRAF-LAAREJ,Laurent SERVIERES,Keita SEYDOU,Chaima SGARI,Biwafou SIBY,Absetou SIDIBE,Awa SIDIBE,Dalia SIDIBE,Idrissa SIDIBE,Madoussou SIDIBE,Shelsea SIGER,Natali SILVESTRI,Patrick SIMON,Lamy SINGA,Abdou SISSOKO,Goundo SISSOKO,Daly SITA,Nadia SLIMANI,Malika SMAH,Mohamed SMAH,Amina SOA,Maruf SODEYL,Abou Bakary SODOGO,Samba SOMARE,Fanta SOUARE,Sidiya SOUARE,Louis SOUCHIERE,Jessyca SOULIE GAUDREE,Ben SOUMAHORO,Mariama SOUMARE,Simbala SOUMARE,Oumar Samba SOW,Malick SY,Ouceni SYLLA,Hawa TAHIROU,Halima TALHAOUI,Alizée TECHCC,Youssef TERBOUCHE,Christelle THEVENET,Dieyneba THIAM,Marguerite THIAM,Oumar THIAM,Laurence THIMOTE,Ahmed TIMITE,Assia TISGOUINE, TOUAM,Djahida TOUAM,Gnamé TOUNKARA, TOURE,Ahmed TOURE,Fatoumata TOURE,Halima TOURE,Ibrahim TOURE,Lacine TOURE,Linda TOURSAL,Nadia TRABELSI,Binta TRAORE,Cissé TRAORE,Diangou TRAORE,Diarra TRAORE,Habibata TRAORE,Kadiatou TRAORE,Kadiatou TRAORE,Lode TRAORE,Magou TRAORE,Mariame TRAORE,Oumou TRAORE,Soalio Abdel-Aziz TRAORE,Alexandre TRIFUNOVIC ,Bijou TYNION,Patrick VASSALLO,Antonio VAZ-VIEIRA,Elisabeth VAZ-VIEIRA,Fatima VAZ-VIEIRA,Magali VIALLARD,Marc VIDORE,Marie Chantal VILCERAD,Hamet WAGUE,Silvia WAKU,Geneviève WANNASS,Majid WANNASS,Mohammad WASSEEN,Nicolas WASSEN,Françoise WITTMANN,Sabrina YAICHE,Yarie YANSANE,Zenab YANSANE,Hortense Chantal YAPTHIE,Moustapha YATTABAKO,Karel YON, YOUSSOUF,Abdellahi YOUSSOUFA,Elias ZEKIC,Ines ZEKIC,Djafa ZEMMOUR,Nassima ZEROUKI,

 

 

Notre ville à un tournant de son histoire

Nous, habitant·e·s engagé·e·s à Saint-Denis, voyons les attentes, le dynamisme, les énergies positives mais aussi le mécontentement, les envies de changements et les dangers qui guettent notre ville. Il est urgent de donner toute leur place aux habitant·e·s, de réinventer la manière de gouverner, de décider. Une participation réelle, avec de vrais pouvoirs d’action et de décision est nécessaire pour sortir de la concentration du pouvoir et la technocratie qui se sont installé.es.

Plus de cinq cents Dionysien·ne·s ont déjà participé à l’élaboration de notre programme.
Plus de mille Dionysien·ne·s ont déclaré leur flamme en soutien à la liste Saint-Denis en commun.

Nous avons rencontré plus de cinquante acteurs locaux et experts de la santé, de la culture, de l’éducation, de la sécurité, de l’écologie urbaine… Une soixantaine de rencontres de quartier, de réunions d’appartement et de cafés citoyens (Franc-Moisin, Saussaie-Floréal-Courtille, Joliot-Curie, Porte de Paris, Pablo-Neruda, Pleyel, Stade de France…) ont eu lieu depuis cet été… et ça continue. Nos deux premiers grands meetings ont été de grands succès et ont montré une équipe à l’image de la ville et de sa diversité.


Notre ville à un tournant de son histoire

Nous, habitant·e·s engagé·e·s à Saint-Denis, voyons les attentes, le dynamisme, les énergies positives mais aussi le mécontentement, les envies de changements et les dangers qui guettent notre ville. Il est urgent de donner toute leur place aux habitant·e·s, de réinventer la manière de gouverner, de décider. Une participation réelle, avec de vrais pouvoirs d’action et de décision est nécessaire pour sortir de la concentration du pouvoir et la technocratie qui se sont installé.es.

Plus de cinq cents Dionysien·ne·s ont déjà participé à l’élaboration de notre programme.
Plus de mille Dionysien·ne·s ont déclaré leur flamme en soutien à la liste Saint-Denis en commun.

Nous avons rencontré plus de cinquante acteurs locaux et experts de la santé, de la culture, de l’éducation, de la sécurité, de l’écologie urbaine… Une soixantaine de rencontres de quartier, de réunions d’appartement et de cafés citoyens (Franc-Moisin, Saussaie-Floréal-Courtille, Joliot-Curie, Porte de Paris, Pablo-Neruda, Pleyel, Stade de France…) ont eu lieu depuis cet été… et ça continue. Nos deux premiers grands meetings ont été de grands succès et ont montré une équipe à l’image de la ville et de sa diversité.Le pari du collectif nous intéresse, pour que la politique se fasse autrement. Dans ce chantier, chacune et chacun apportent des idées très concrètes pour répondre à ces trois urgences : la démocratie, l’écologie et les inégalités sociales.

Saint-Denis est menacée. Pas, comme voudraient le faire croire certains, à cause de l’immigration ou de l’islam, ni même à cause de prétendus « bobos », mais par des bouleversements économiques, sociaux et environnementaux sans précédent.
Le Grand Paris, les Jeux Olympiques, la rénovation urbaine sont devenus des instruments de profit pour une poignée d’entreprises et d’investisseurs, au lieu d’être au service de tous. Pendant ce temps, les écoles deviennent trop petites, trop vieilles ou mal entretenues, la Poste disparaît des quartiers, les systèmes de santé périclitent, les bus débordent, la pollution menace nos enfants, des adolescents s’entretuent, le mal-logement et la précarité demeurent… C’est la population qui paie au quotidien la facture. Le danger, c’est que certains quartiers de Saint-Denis et leurs habitant·e·s soient rejeté·e·s en marge de la ville, que les plus modestes soient poussés à partir.

Il est impérieux de défendre ouvertement le droit à la ville des Dionysien.nes. C’est à cela que nous consacrons toute notre énergie. Pour mettre en œuvre notre projet autour de la liste citoyenne Saint-Denis en commun, pour vivre mieux dans notre ville.


Fermer le menu
×
×

Panier