Bretelles d’autoroutes autour de l’école Anatole France

Florian Danière explique les problèmes soulevés par le projet de construction de deux bretelles autoroutières autour du groupe scolaire Anatole France, dans le quartier Pleyel, à Saint-Denis.

Manuel Bompard soutient Faire Saint-Denis en commun

Lors de la manifestation du jeudi 06 février, Manuel Bompard, député européen et chef de la délégation France insoumise au #ParlementEuropéen, a souhaité exprimé son soutien notre liste et la candidature de Bally Bagayoko

Adrien Quatennens soutient Saint-Denis en commun

Aujourd’hui lors de la manifestation du 6 février 2020, Adrien Quatennens, député et coordinateur France insoumise, a tenu a exprimé son soutien à notre liste et à Bally Bagayoko. Oui, il y a la résistance et oui, il y a l’espoir.

Retour sur le meeting de Faire Saint-Denis en commun 19 janvier 2020

Retour en 4 mn sur notre meeting consacrée à l’urgence sociale. Nos premières mesures (éducation, culture, santé, emploi, logement, discriminations), notre équipe réunie autour de Bally Bagayoko pour faire Saint-Denis en commun !

Logement digne pour toutes et tous : Bally Bagaoko interrogé sur France 3 Paris Ile de France

Dans cette vidéo, Bally Bagayoko développe nos propositions sur le logement : 40% de logements sociaux dans les programmes neufs. Un logement digne pour toutes et tous !

Faire Saint Denis en Commun

Une rétrospective 2019 des derniers mois passés sur le terrain. Faire Saint-Denis en commun, c’est plus bien qu’une campagne électorale, c’est une équipe, des dizaines de rencontres, des échanges d’une richesse incroyable, la présence auprès des mobilisations, des luttes. Bally Bagayoko notre tête de liste qui a su mettre en mouvement nos énergies.

Intervention d’Étienne Pénissat au conseil municipal de Saint-Denis (27/12/2019)

Intervention d’Étienne Pénissat (élu REVE-Insoumis) au conseil municipal de Saint-Denis (23/12/2019), concernant le budget de la ville et la politique sociale du gouvernement.

Retour sur notre meeting (vidéo longue)

Une vidéo longue du meeting du 22 novembre. L’occasion de revenir sur la trajectoire pour Faire Saint-Denis en commun : une ville à taille humaine, qui défend avant tout ses habitant-es.

Faire Saint-Denis en commun : pourquoi ?

« Réinvestir les questions politiques » : c’est la raison pour laquelle Mounir Othman a pris part à la démarche pour Faire Saint-Denis en commun.

Rejoindre Faire Saint-Denis en commun. Pourquoi ?

On poursuit notre série de portraits de celles et ceux qui nous soutiennent. Merci à Mathieu pour son implication auprès de la jeunesse, dans notre démarche et la confiance qu’il porte en particulier Bally Bagayoko.

Retour sur notre premier meeting : 22 novembre 2019

Pour celles et ceux qui n’ont pas pu être présents ou pour celles et ceux qui auront plaisir à retrouver l’ambiance chaleureuse et combative de la soirée du 22 novembre, 3mn pour revenir sur notre meeting de lancement. Des interventions déterminées (Vikash Dhorasoo, Bénédicte Monville, Martine Billard, Eric Coquerel Sonia Pignot, Laurent Servières, Orkia Dianka ,Cécile Gintrac) les prises de parole Bagayoko Bally et la volonté de construire ensemble une démocratie permanente à #saintdenis

Rejoindre Faire Saint-Denis en commun ?

Nous poursuivons notre série de portraits de Dionysien-nes qui ont rejoint notre démarche. Séverine Kakpo défend un renouvellement qui n’est pas un repli sur soi, un renouvellement à gauche. Faire Saint-Denis en commun est un collectif ouvert, dont le projet s’élabore sur le terrain.
Load more…

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on skype
Share on whatsapp
Fermer le menu
×
×

Panier